Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Fenouillèdes Cathare - Visiter

Petite histoire du territoire ...

 

Le Fenouillèdes recèle des trésors préhistoriques, preuves d’une occupation très ancienne du territoire : traces de présence de l’homme de Néanderthal (-120 000 ans), installation des premiers habitats avérés au bord de l’Agly (-5800 ans), généralisation des sépultures collectives (-2000 ans), ossements et objets de l’âge du cuivre, du bronze et du fer (bracelet, vase, épingle, ossuaire). Les vestiges les plus emblématiques sont les dolmens, encore visibles à Ansignan, Feilluns et Trilla, et le menhir de Prats-de-Sournia.

Terre frontière, le Fenouillèdes a connu depuis 5000 ans des influences culturelles ibère, celte, grecque, romaine (acqueduc d'Ansignan), germanique et arabe (château des Maures à Caudiès) avant d’être rattaché au royaume de France par Pépin le Bref au VIIIe siècle.

Il devient vicomté dès la fin du Xe siècle.

 

Bien qu’administrativement lié aux Pyrénées orientales, le Fenouillèdes se rattache par l'histoire et la tradition occitane au pays cathare. Les châteaux de Quéribus, Peyrepertuse et Puilaurens, derniers bastions cathares, se dressent telles des sentinelles. Laissez vous guider et conter l'histoire du catharisme ... et venez découvrir le château Saint-Pierre à Fenouillet ... dernier témoin de cette Histoire légendaire.

Dès le XIIe siècle, l’Ordre des Templiers conforte le patrimoine foncier de la Commanderie du Mas Deu (Trouillas) grâce aux dons des seigneurs du Fenouillèdes : Prugnanes (1173), Rabouillet (1188), Rasiguères, Lesquerde, Caramany … La création de la Préceptorie à Centernac (Saint-Arnac) en 1214, facilita l’administration de ces terres aux ressources agricoles importantes.

 

Le Fenouillèdes est donc resté pendant près de quatre siècles l'ancienne frontière entre le royaume d'Aragon et le royaume de France avant l'annexion du Roussillon par le traité des Pyrénées en 1659. Le village de Latour-de-France, au nom évocateur, était avant cette date un poste frontière et commandait les débouchées de la vallée de l'Agly. Son nom est originaire de la tour, mentionnée pour la première fois en 1020, qui permettait la surveillance de la frontière : la tour de "Triniach". Une borne matérialisant la frontière est encore visible au lieu-dit "La Roque d'En Talou".

 

 

Mise en valeur patrimoniale des lieux emblématiques du Fenouillèdes


Vous souhaitez découvrir le patrimoine historique et culturel du territoire de l’Agly et du Fenouillèdes ?
Un programme d’animation autour des sites patrimoniaux emblématiques du territoire a été mis en place.
Il est issu d’un partenariat entre les élus locaux de quatre municipalités, la communauté de communes Agly-Fenouillèdes et les acteurs touristiques.
Cette mission novatrice réalisée dans le cadre d’un service civique par une volontaire vise à mettre en valeur notre patrimoine archéologique, historique et culturel sur une zone d’étude bien précise.
Nous souhaitons avant tout sensibiliser le public à la découverte du patrimoine territorial, souvent mal connu de la population locale et totalement insolite pour les touristes de passage sur le département des Pyrénées-Orientales.
Par le biais d’un programme de visites guidées et commentées, les communes d’Ansignan, Caudiès de Fenouillèdes, Fenouillet et Latour de France se sont engagées dans cette mission, souhaitant mettre en valeur leurs richesses patrimoniales.

Descriptif du programme d’animation :

La découverte des sites touristiques s’opère dès le Lundi 29 Juin, et ce, jusqu’au Vendredi 18 Septembre 2015. Vous pouvez également découvrir ces lieux en dehors de ces dates, avec prise de rendez-vous auprès des mairies ou de la communauté de communes Agly-Fenouillèdes.
Deux visites guidées journalières sont prévues sur les communes : l’une à 10h, l’autre à 14h30.

A tour de rôle, la volontaire vous fera découvrir à la fois l’histoire locale des cœurs villageois et les édifices phare du territoire.

  • Tous les Lundis : découverte du village d’Ansignan, belvédère villageois dominant une architecture romaine d’ampleur : le pont-aqueduc.
  • Tous les Mardis : visite d’un ancien village frontière, Latour de France : son château et son église.
  • Tous les Jeudis : le matin, visitez le château Saint-Pierre de Fenouillet et la Tour Sabarda.
    Vision archéologique et historique des lieux.
    L’après-midi, découvrez la chapelle-ermitage de Notre Dame de Laval et son retable du XIIe siècle.

Tous les Vendredis : présentation du village de Caudiès de Fenouillèdes, la cellera et l’architecture Caudiésienne. Puis, l’après-midi visite des marges villageoises et du pont en colimaçon en direction du col Saint Louis.

Pour être accompagné, rendez-vous avec Marina pour des visites guidées sur les sites naturels et culturels de Ansignan, Caudiès-de-Fenouillèdes, Fenouillet et Latour de France

Programme des visites